Header ad
Header ad
Header ad
Header ad
Je pratique la sophrologie

Je pratique la sophrologie

Pour moi, l’année 2016 sera l’année de la Sophrologie. En attendant de pouvoir m’inscrire à ma formation, j’ai décidé de faire régulièrement des séances de Sophrologie.

J’ai donc commencé lundi 18 janvier 2016.
Je me suis inscrite à une séance collective, ce que je n’avais jamais fait auparavant.
En arrivant au cabinet, je découvre que je serais finalement seule. Pour ma plus grande joie!

La sophrologue m’invite à m’asseoir. Nous discutons de ce que je connais du déroulement des séances de Sophrologie.
Après 10 minutes, elle éteint la lumière du plafond. On se retrouve pratiquement dans le noir avec pour seule lumière, une lueur rouge. Je trouve cela très agréable.

Je suis détendue

Nous commençons la séance. Tout de suite, j’arrive à bien visualiser chaque partie du corps qu’elle mentionne. Je suis contente car un an après ma dernière séance de sophrologie, je pensais que je lutterais pour me concentrer.

Lorsqu’elle me demande de contracter chaque partie du corps lors des inspirations retenues, je contracte mais pas assez à mon goût , par timidité en réalité.
Je sens mon corps qui se détend de plus en plus. Les contractures dans mon cou et dans le haut de mon dos disparaissent petit à petit.

La dernière étape de la séance est la visualisation d’une image qui me fait du bien. Je suis heureuse d’arriver à ce niveau de la séance. Je me plonge avec plaisir dans l’image d’un champs de coquelicots sous la lumière douce d’un soleil blanc.
Grâce aux directives de la sophrologue, je m’immerge de plus en plus dans ce paysage qui me fait rêver. Je m’y sens bien. J’arrive même à sentir la douceur des pétales avec ma main. Je sens un sourire de bien-être et de joie se dessiner sur mon visage.

Je me laisse aller, portée par la voix très douce de la sophrologue.

Vient le moment où je dois me « réveiller ». Je n’en ai aucune envie. Je sens chaque membre de mon corps lourd. Mes yeux ne veulent pas s’ouvrir.

  • Je prends quelques minutes pour revenir à moi.
  • J’ai l’impression que mon corps est souple, très souple.
  • Je m’étire de tout mon corps.
  • Je suis détendue.
  • Je souris car je suis bien.

Vivement la prochaine séance!

Crédit image : photo de l’auteur



Au sujet de l'auteur

Aurélie Savre

Pratique la sophrologie...

Lire aussi :

Commenter cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});