Header ad
Header ad
Header ad
Header ad
1, 2, 3… Sourions ‼!

1, 2, 3… Sourions ‼!

Petit éloge du sourire…

  • Comme le rire, bien qu’en proportion moindre, le sourire déclenche automatiquement une production d’endorphines (ces « hormones du bonheur ») dans le cerveau. Cette expression est donc bonne pour notre santé !
  • En souriant, nous multiplions instantanément notre plaisir dans ce que nous vivons.
  • Ça nous fait aussi un lifting naturel en activant, en remontant les muscles et les tissus de notre visage !
  • Le sourire est contagieux : la plupart du temps, on nous le rend aussitôt !
  • Nous nous retrouvons entourés de visages rayonnants, c’est si agréable !
  • Les personnes sont plus enclines à prendre en considération notre demande, une question…
  • L’on vient plus facilement vers nous : le sourire attire ! L’occasion d’entamer dans la bonne humeur toutes sortes de conversations, de lier connaissance !

 

Depuis plusieurs années, j’ai mis l’accent sur cette pratique. C’est pour moi l’occasion de développer la bienveillance : une Valeur qui m’est chère.

J’ai souvent été étonnée de ce qui se produit à chaque sourire. J’ai constaté qu’il s’agissait d’un véritable exercice de développement personnel. Combien de fois, m’écartant pour laisser passer une personne devant une porte, derrière un caddie de supermarché, dans la rue (convivialité, Valeur de respect…) ou croisant simplement quelqu’un, j’ai eu l’occasion de réviser ces « pensées automatiques », mes jugements devant des traits fermés ou préoccupés, une expression absente. Mon sourire en éveillait un autre en réponse, les visages tout à coup éclairés devenaient ouverts et avenants, révélaient une autre personne près de moi. Cette leçon m’amène à freiner ou à éviter ces « jugements au tout premier abord »… (« L’a pas l’air sympa. » : nous l’avons tous pensé !…)

J’éprouve le sentiment agréable, réconfortant, d’une fugitive connivence avec une personne inconnue. (Et comme je suis parfois un peu fleur bleue, je me dis que c’est un battement d’aile de colibri dans l’univers, pour la Paix… Des sourires à la place des flingues… Bon, nos zygomatiques ont encore du boulot !)

Grâce à cette orientation vécue dans l’authenticité (et à bien d’autres pratiques), je me rends compte que je développe l’ouverture à autrui, que je renforce mon aptitude à la bienveillance.

Je réalise qu’il m’est de plus en plus facile de sourire, en toute occasion, même si je suis de mauvais poil ! Cela me fait toujours plus de bien et qu’est-ce que j’apprécie, amplifie les moments heureux, les belles découvertes, les rencontres ‼

  

Petit bémol : Il importe que notre sourire vienne de notre cœur, dans un désir sincère d’ouverture et de partage. Le jour où nous-nous sentons trop fatigués ou momentanément pris par les soucis ou des circonstances peu riantes : ne nous obligeons pas à sourire. Accordons-nous ce droit. « Sourire sous la pluie » n’est pas toujours chose aisée : réalisons seulement qu’à un moment donné nous faisons ce choix.

 

Sourions « sophrologique » !

 

La Sophrologie s’appuie sur la Conscience. Laissons (donc : tout en conscience !) monter le sourire si possible depuis notre cœur jusqu’à notre visage et éclairer nos yeux. Percevons les muscles de notre visage qui s’étirent, mais aussi l’émotion chaleureuse qui survient, nous emplit, s’élance vers un(e) inconnu(e). Prenons le temps d’apprécier véritablement cet échange fugace mais précieux avec une personne : en « pleine conscience ». Ensuite, écoutons, savourons la résonance qui se vit en nous : pause d’intégration ! (Se produisent à la fois une sensation de mieux-être et une émotion heureuse, différentes à chaque fois, uniques…)

 

Valeurs de la Sophrologie : quelle Valeur bienfaisante, chaleureuse, altruiste, cultivons-nous, développons-nous dans chacun des sourires que nous offrons ?

Et tout d’abord : sourions encore plus à ceux que nous aimons : à 2 ou 4 pattes, éventuellement à ailes, nageoires ou feuilles !

Petit jeu : Quelle est la première chose qui vous a fait sourire aujourd’hui ?

Retrouvez ce moment (ou créez-en l’occasion dès maintenant !) et dégustez-le intensément.

A vous qui m’avez lue : je vous fais un grand sourire et vous en souhaite beaucoup ‼ 🙂

 

Merci à Flore et son doux sourire.

   

Au sujet de l'auteur

Sylvie Condesse

Sophrologue - psychopraticienne - auteure à Saint Clément de Rivière (34).

Laire aussi

12 Comments

  1. bazire

    Qu’est ce qui me fait sourire? Cette synchronicité de la découverte avec ton article. En effet, je savoure depuis quelque temps cette capacité du sourire à ouvrir les gens. In croyable: les gens dans le métro se mettent à me parler , les enfants sourient… Je pense, sans risque que les champs vibratoires décrits dans la médecine chinoise, rejointe par la physique quantique et la psychanalyse préciseraient scientifiquement ces observations.
    Comme d’habitude, donnez du beau sans rien attendre, vous recevrez, mais pas toujours de la personne à qui vous avez donné!
    Dominique

    Reply
  2. Josephine

    Merci je partage, aujourd’hui j’ai souri en chantant un chanson d’Annie Cordialement chaud cacao (ne me dites pas merci ! )

    Reply
  3. Nadine

    Et moi, de la synchronicité avec article et commentaire…Je ne peux m’empêcher de sourire à tout ce qui vit, au risque de passer parfois pour une « simplette »; mais peu importe!

    Reply
  4. Myriam

    Joli article qui déclenche le sourire !
    La première chose qui m’a fait sourire ce matin était un gros câlin. Ca fait toujours du bien, et sourire aussi !

    Myriam

    Reply
  5. ghislaine

    je crois que le mien est un peu automatique il y a des personnes qui sont étonnées et d’autres qui me le rendent aussitôt!!!!!c’est rigolo!!!!merci sylvie pour le tien(rire)

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *