La sophrologie ? Késako ?

La sophrologie, cette philosophie humaniste, cette science de la conscience en harmonie… En réalité qu’est-ce que c’est ?

Deux événements récents m’ont donné envie d’écrire cet article : le premier à la fin d’une conférence sur la communication, un Monsieur est venu me demander ce qu’était la sophrologie et dans quels contextes consultait-on un sophrologue. Et lors d’une réunion, une personne me dit quelque chose, du style, « toi avec tes massages… ». Je me rends compte que la sophrologie est partout dans la presse, que ce terme est de plus en plus utilisé. Je prends conscience aussi que la pratique de la sophrologie, ainsi que ses champs d’application restent méconnus.

Je vais répondre ici aux questions que je reçois le plus souvent, je propose aux lecteurs de poser d’autres questions dans les commentaires et à mes collègues sophrologues qui le souhaitent de rapporter les questions qu’ils reçoivent et les réponses qu’ils donnent, pour compléter cet article.

[incor name= »questions »]

Les questions fréquentes :

[accordions direction= »vertical » handle= »pm » space= »yes » ][accordion title= »Dois-je avoir une tenue spéciale ou apporter une couverture ? » icon= »linecon-icon-bulb »]La sophrologie est étudiée pour se pratiquer dans notre vie de tous les jours afin d’en percevoir les bienfaits au quotidien, aucune tenue particulière n’est à prévoir (bien que les talons hauts et les mini-jupes peuvent être inconfortables). Inutile de prévoir une couverture, vous n’allez pas dormir ni même vous coucher. La séance se déroule en position debout ou assise. [/accordion]
[accordion title= »Comment se déroule une séance individuelle ? » icon= »linecon-icon-bulb » ]La première partie de la séance est consacrée à l’entretien que l’on appel « pré-sophronique » qui consiste à faire le point sur la pratique et l’évolution dans la méthode et dans le quotidien. Ensuite la séance de sophrologie se déroule, elle est suivi d’un nouveau temps d’échanges sur les ressentis, les visualisations et tout ce qui a été pratiqué durant la séance et les précédentes, cet espace de partage représente un moment privilégié pour accueillir tous vos questionnements. [/accordion]
[accordion title= »Est-ce qu’il faut croire que ça marche pour que ça marche ?  » icon= »linecon-icon-bulb » ]Non non absolument pas… croyez ce que vous voulez, si vous le faites ça le fera.[/accordion]
[accordion title= »Est-ce que tout le monde peut y arriver ?  » icon= »linecon-icon-bulb » ]La pratique de la sophrologie est simplissime, elle est à la portée de tous, il suffit de suivre les indications sans trop réfléchir.[/accordion]
[accordion title= »Est-ce qu’il faut se vider l’esprit ?  » icon= »linecon-icon-bulb » ]Comme je le dis souvent, il ne s’agit pas de vous arrêter le cerveau, il est fort probable que lors des premières séances vous ayez des pensées « parasites », qui, petit à petit, disparaîtront, pour laisser la place à une plus intense concentration et un centrage plus stable.[/accordion]
[/accordions]
[incor name= »champs »]

Les champs d’application :

[list list_items= »L’accompagnement de la maternité,L’entrainement sportif,Préparer des événements délicats (examens – conférences…),La gestion du stress et de ses conséquences,Les états anxieux,Le manque de confiance en soi,Les problèmes de poids,Les douleurs chroniques et acouphènes,Les troubles du sommeil,Les états dépressifs,Addictions,Phobies,Problèmes relationnels,Stimuler vos potentiels,Accompagnement de traitements médicaux,Hyperactivité et troubles de la concentration (enfants) » icon= »fa-icon-ok » icon_bg_color= »#2ecc71″ icon_bg= »square »]

La sophrologie se pratique en toute simplicité, dès l’enfance (certains sophrologues reçoivent les enfants à partir de 2 ans), et jusqu’à un âge avancé, même quand les facultés cognitives commencent à décroitre la sophrologie est apaisante et porteuse de positif.

La sophrologie vous accompagne dans une démarche d’évolution vers le mieux-être et la réussite.

A vous de poser vos questions… ou d’apporter vos explications !