Header ad
Header ad
Header ad
Header ad
Sophrologie au lycée

Sophrologie au lycée

Une expérience de sophrologie au lycée avec une classe de seconde

Enseignante de sciences de la vie et de la terre et sophrologue, je me suis engagée dans une pédagogie de projets d’éducation à la santé à la fois au sein de mon enseignement disciplinaire mais aussi dans le cadre du projet d’établissement et du projet académique (académie de Créteil) : « Réussite : créer les conditions de la réussite de chaque élève / Créer les conditions du vivre bien et ensemble »

Cette année, mes élèves de seconde se sont investis dans un partenariat avec la cité des sciences et de l’industrie (La Villette, Paris) et les chercheurs de CRI (centre de recherche interdisciplinaire) sur le thème « Les aventuriers du cerveau ». Dans ce projet, j’ai été soutenue par deux collègues de mathématiques et de physique chimie mais aussi par l’équipe de direction de l’établissement. Merci à eux.

Un groupe d’élèves a choisi de réfléchir sur le rôle de l’environnement dans les performances d’apprentissage du cerveau. Les conditions de vie au quotidien dont le stress sont apparues rapidement dans leurs discussions.

Ils se sont heurtés, dans un premier temps, à la définition du stress, que met-on derrière ce mot ? Puis pourquoi le stress ? Est-ce toujours dangereux pour la santé ?

Voici leur définition : « Le stress est une réaction corporelle ou mentale, à un évènement extérieur. Le stress est peut-être lié à l’anxiété et à la peur. Les symptômes sont divers et variés : Mal de ventre, nausée, vertiges, tics. Le stress permet la vigilance mais peut mener à l’épuisement »

Et eux dans tout ça ? Ils se sont donc lancés dans des études et statistiques sur la classe à partir de leurs ressentis personnels.

Un clic sur les images pour les agrandir

Oui, ils se disent stressés, en particulier lorsqu’ils doivent parler en public.

Oui cela peut influencer leurs apprentissages et leurs performances : blocages et oublis apparaissent ici comme leurs principales réactions au stress. Alors comment faire ?

Depuis le début du projet, mon rôle était celui d’une médiatrice,  les recherches, réorientant, reformulant. Ce projet devait continuer à rester leur projet.

Cependant, à ce stade, j’ai apporté mon expérience de sophrologue et J’ai proposé à quelques-uns, après accord parental, de vivre une séance de sophrologie comprenant des exercices avec différentes portes d’entrée : respiration, scan corporel, lieu ressource.

Les discussions qui ont suivies ont été riches et nous avons décidé de co-construire une séance pour le reste de la classe. Les exercices ont été choisis ensemble, un questionnaire avant et un questionnaire après séance a été construit. Quinze élèves de la classe se sont portés volontaires pour cette expérience (toujours avec accord parental).

Voici quelques-uns de leurs ressentis après la séance commune : « je me sens bien, zen, mon corps est plus léger, j’ai bien aimé le voyage corporel et imaginer un lieu ressource, j’ai eu l’impression de tomber à un moment, cette séance m’a fait extrêmement du bien à présent je me sens moins stressée, j’ai dormi »

Forts de leur expérience personnelle, ils ont créé des fiches « boite à outils » à présenter et à distribuer pendant le congrès des « aventuriers du cerveau » regroupant, à la cité des sciences, l’ensemble des établissements scolaires participant au projet.

Je vous partage leur travail : « Boite à outils, Gérer le stress ».

La sophrologie est un ensemble d’exercices visant à acquérir l’harmonie du corps et de l’esprit. Pouvant apaiser le stress ou autres tensions.

Quelques exercices pour vous aider :

  • Des exercices de respiration : inspiration, expiration longue sur plusieurs temps (selon vous). Permet d’actionner le « frein » de l’organisme.
  • Imaginer un lieu ressource dans lequel vous vous sentez apaisé. Pour prendre du recul.
  • Parcourir votre corps avec le scan corporel : visionner, prendre conscience des parties de son corps, partir du haut de la tête jusqu’aux pieds.

Mais aussi de la méditation, de la marche, de la musique…

Pendant ce congrès, ils se sont tous investis dans la présentation de leurs résultats de recherche, fiers de l’espace et du temps de parole qu’on leur octroyait.

Alors, le bilan n’est-il que positif ? Soyons humble et modeste. Tous n’ont pas adhéré, le temps nous a manqué pour poursuivre les séances. Difficile sur un projet de groupe de rejoindre le chemin de chaque élève.

Je leur laisse donc le mot de la fin en vous présentant leur mur collaboratif bilan de l’année (un clic sur l’image pour l’agrandir) :

bilan lycée sophrologieCrédit photo : Pixabay.com.



Au sujet de l'auteur

Bénédicte Hare-Fabre

Enseignante de sciences de la vie et de la terre – chargée de mission d’inspections - Sophrologue à Le Perreux sur Marne (94)

Lire aussi :

1 Comment

  1. Guenancia

    Merci pour ce partage, et pour cette expérience.
    Je pense pour ma part que ces expériences devraient être proposées dans de nombreux établissements, juste pour en constater les effets. Mon rêve le plus fou c’est de proposer à une classe 10 mn de méditation chaque matin, un peu comme on prend le petit déjeuner. Bien entendu, cela ne peut pas toucher tout le monde, car nous avons tous nos propres sensibilités et réactions face au stress.
    Je donne des cours de méditation guidée auprès des particuliers, et j’ai déjà fait des expériences très intéressantes en entreprise. Par exemple, je suis intervenue auprès de 120 personnes sur la pause de 13h à 14h, et je pensais proposer trois guidages différents pour les initier à la méditation. En fait, au bout de 5 mn du premier guidage « scan corporel », les participants étaient tellement connectés que j’ai directement continué sur la méditation de l’arbre. Les feedbacks que j’ai eus sont encourageants. Après, je pense que si ça doit être renouvelé, il est intéressant de prendre la mesure de ce qui se passe pour eux.
    J’ai proposé à l’école de ma petite puce de trois ans de tenter l’expérience d’une méditation. Nous verrons bien.

    Répondre

Commenter cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});