Header ad
Header ad
Header ad
Header ad
Quand la sophrologie rencontre l’EFT

Quand la sophrologie rencontre l’EFT

Retour d’expérience d’une sophrologue qui s’entraîne à l’EFT.

Curieuse de nature, j’adore expérimenter de nouvelles thérapies. La dernière en date est l’EFT.

EFT signifie en anglais Emotional Freedom Technique, pour nous francophones, ce sera donc technique de libération émotionnelle.

Cette technique très simple et qui amène rapidement à l’autonomie comme la sophrologie associe tapotements sur des points méridiens spécifiques et des techniques de suggestion et de pensées positives.

Vous pouvez la pratiquer elle aussi à tous moments et n’importe où. L’un de ses aspects les plus importants réside dans le fait qu’elle vous redonne le contrôle et vous permet d’évoluer à votre rythme vers vos objectifs personnels.

L’EFT permet de connecter l’esprit et le corps, et oui encore un point commun ! Le but étant d’éliminer les émotions négatives en optimisant l’état physiologique du corps. Cela permet d’éliminer les réactions excessives ou irrationnelles en préservant des réactions saines.

Pendant une séance d’EFT vous tapotez plusieurs points méridiens de votre corps dans un ordre bien précis que l’on appelle ronde tout en vous concentrant sur le problème à traiter. Cette action envoie des vibrations qui rééquilibrent le système émotionnel.

Pour vous donner une petite idée, voici les points à tapoter en partant du sommeil du crâne et en terminant par le coin de l’ongle de l’auriculaire.

On commence par mesurer son émotion négative ou sa douleur sur une échelle de 0 à 10. 10 étant le moins agréable ou le plus douloureux et 0 plus de soucis, plus de douleur.

La phrase à associer peut être «  Même si je suis très mal à l’aise pour parler en public, je m’accepte complétement et profondément » ou « même si j’ai très mal à la tête je m’accepte complétement et profondément » que l’on se répète en tapotant quelques secondes sur chaque point. La ronde est faite plusieurs fois jusqu’à que l’émotion ressentie par rapport au problème que l’on traite soit descendu entre 2 et 0.

Sophrologie et EFT

Après avoir testé cette pratique tous les jours sur plusieurs semaines avec différents problèmes, je suis devenue fan !! L’essayer c’est l’adopter, c’est là qu’une idée germa dans ma tête. Et si je faisais ma ronde EFT en étant sophronisée.

Les résultats en associant les deux pratiques, sophrologie et EFT, sont encore plus rapides, l’accès à la conscience est complétement ouvert « au nettoyage émotionnel ».

L’EFT a été pour moi une rencontre formidable, je l’ai découvert lors du congrès virtuel d’EFT organisé tous les ans par Maria Annell et Noëlle Cassan qui font un travail exceptionnel en réussissant 14 experts sur dix jours, à raison de deux conférences par jour sur des thèmes divers et variés comme les addictions, la sexualité, le régime, retrouver son enfant intérieur etc…. Les audios conférences sont en direct à 19h et 21h avec un chat en fin de séances.

Alors si cet article vous a rendu vous aussi curieux, beaucoup de livres existent sur cette pratique ainsi que de nombreux sites internet. Après l’avoir testé sur moi, je pense faire une formation EFT en complément de ma formation de sophrologue afin de les utiliser indépendamment ou de mixer les deux dans ma pratique.

Crédit photo : Pixabay.com.



Au sujet de l'auteur

Sandrine Bourreau

Sophrologue - Guéreins (01)

Lire aussi :

8 Comments

  1. veronique MIROL

    j’ai moi même expérimenté l’ EFT avec un médecin thérapeute et c’était lui qui tapotait sur ma main. Je n’ai pas trouvé cette méthode efficace , cela avait plutot tendance à m’énerver déjà la proximité physique du praticien qui rentrait dans ma sphère intime.et le tapotement régulier. Je ne pense pas être accessible à cette méthode et la sophrologie me semble bien plus puissante. Quant à apprendre seul l’EFT par correspondance, je suis sceptique. Nous avons une tendance à aller toujours vers les mêmes difficultés quand il n’y a pas un tiers. Le tiers, lui ne nous connait pas et nous permet d’aller dans des recoins que nous ne pensons pas aller et où le corps se souvient. Mise à part cela je pense que toute méthode est intéressante pour chasser nos démons intérieurs. Alors si elle corrvient à certains, tant mieux.

    Répondre
  2. Sandrine BOURREAU
    Sandrine BOURREAU

    Je ne pense pas non plus que l’on puisse apprendre seul l’EFT,juste en faire la découverte. Les livres et internet permettent une première approche, mais une formation est bien évidemment impérative pour la pratiquer dans de bonnes conditions et surtout pour pouvoir l’utiliser avec des clients.

    Répondre
    1. Patrick Lelu

      Formateur de cette Méthode, j’ai lu avec attention votre sujet. J’appelle l’EFT « Méthode » et non technique, car elle renferme plusieurs techniques. C’est pourquoi je me permets de vous signaler qu’il manque le S à techniqueS dans votre article! (Emotional Freedom Techniques). P. Lelu – EFT EquilibreSante®

      Dernière chose au sujet d’internet, les infos et vidéos sont très souvent éloignées de l’EFT que Gary Craig propose!

      Répondre
  3. Ludivine Besson

    Bonjour, je suis thérapeute EFT, et heureuse de trouver sur ce site un article traitant du sujet !

    En effet, pour pratiquer l’EFT, c’est « mieux » de consulter un professionnel pour les raisons citées par Véronique Mirol, et puis aussi parce que l’inconscient bloque tout accès et que l’accompagnement d’un tiers est souvent nécessaire. Mais pratiquer seul peut avoir aussi ses avantages: par exemple simplement réduire un stress de « faible » intensité. Et un professionnel pourra également vous donner des outils pour pratiquer seul.

    Cependant, quel dommage que votre expérience avec l’EFT vous ait été désagréable ! Pour ma part je propose à la personne de tapoter sur elle-même, par mimétisme, ou si elle souhaite pouvoir fermer les yeux de lui faire directement, mais c’est moins fréquent. Par ailleurs je suis un peu étonnée: votre thérapeute n’a tapoté que votre main? Sachant qu’il y a des points sur le visage et la poitrine, et que l’EFT propose de tous les utiliser pour obtenir un résultat rapide et efficace, je suis étonnée.

    Merci Sandrine Bourreau pour ce ressenti au sujet de l’EFT. Personnellement, je vois beaucoup d’intérêt à compléter une technique par l’autre, et pas tout à fait de la même manière que vous: l’EFT enlève une émotion, et dans le cadre d’une thérapie ça peut être un sentiment très lourd, avec lequel le patient s’est construit toute sa vie. La sophrologie permet, selon moi, ensuite, de rendre des ressources à cette personne. En revanche, je n’avais pas pensé à votre « sophronisation » préalable à l’EFT, je m’accorderai donc des séances à cet effet ! Merci !

    Répondre
  4. Noelle

    Bonjour, et merci pour ce superbe article. C’est toujours un immense plaisir de lire les bienfaits du Congrès Virtuel EFT ! Nous y travaillons chaque année avec une énergie et une détermination qui nous viennent du coeur. L’EFT est un outil fantastique et nous avons à coeur de le partager au plus grand nombre. Le congrès Virtuel de 2016 (qui aura lieu selon la coutume en mai) est en préparation, et nous espérons qu’il sera pour d’autres ce qu’il a été pour vous : « une rencontre formidable ». Au plaisir de vous rencontrer un jour, bien amicalement, Noëlle
    Ps : Nous parlons de votre article sur la page Facebook du Congrès Virtuel EFT, merci de nous aider à transmettre l’EFT de par le monde

    Répondre
  5. Isabelle

    Bonjour!
    Je suis sophrologue caycédienne – branche sophro-pédagogie – depuis 2012, et depuis un an j’expérimente l’EFT à titre personnel.
    Les résultats des séances que j’ai faites m’ont convaincue d’aller plus loin, et j’ai décidé cet été de suivre une formation (Eric Bessonne, à Aix en Provence, lui même sophrologue) pour devenir autonome et en faire un outil d’accompagnement complémentaire.
    Après cette première session (Niveau 1) et en avoir eu confirmation de sa simplicité d’utilisation, et surtout de ses effets puissants, rapides et durables, je vais faire le Niveau 2 le mois prochain.
    Comme vous, je suis également convaincue que sophrologie et EFT présentent de belles synergies, et cela vaut la peine pour retrouver un vrai confort de vie, une confiance et un vrai bien-être !

    Répondre
  6. Nathalie CHASSAGNOUX

    bonjour
    je suis thérapeute et j’allie la sophrologie et l’EFT (ainsi que Matrix reimprinting) durant mes séances et je peux vous assurer que ces outils fonctionnent très bien ensemble – et je suis complètement d’accord sur la puissance de l’EFT et de Matrix et le renforcement positif de la sophrologie par les ressources
    bien à vous

    Répondre
  7. Michelle Bouriaux

    Bonjour.
    J’ai fait de nombreuses seances de EFT avec une therapeute qui a aussi beneficie de mess seances de sophrologie. Effectivement les 2 se completent , nous avons souvent et naturellement utilise l’une et l’aute durant une seule seance.
    Meilleurs souhaits de serenite.
    Michelle

    Répondre

Commenter cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});