Header ad
Header ad
Header ad
Header ad
Merci sophrologie

Merci sophrologie

Voilà, je sors de ma séance de sophrologie.

J’avais hâte d’y être! Le sourire radieux de ma sophrologue m’accueille. Ce sourire « sophrologique » me détend.

Je m’installe sur la chaise. Aujourd’hui, nous décidons d’inclure des mouvements corporels.

Nous commençons, d’abord, la visualisation de chaque partie de mon corps. C’est toujours un plaisir de me déconnecter de l’environnement extérieur et de me concentrer sur ma séance. Mes muscles se relâchent. Je me laisse totalement aller. Cela me fait beaucoup de bien vu la journée stressante que j’ai eu. Je glisse dans un demi-sommeil.

Ma sophrologue me demande de me lever. Je garde les yeux fermés et porte mon corps lourd de détente jusqu’en position debout. J’ai l’impression de perdre mon équilibre.

J’écoute les instructions: je lève les bras, j’expire, et je fais redescendre mes bras lentement. Plusieurs fois de suite. J’enchaîne différents exercices comme celui-ci.
Mes bras, mes jambes, mon corps s’étirent avec plaisir accompagnés de la voix tamisée de ma sophrologue.

Après plusieurs minutes d’exercices physiques, je m’ assois. Mon corps s’écroule comme une masse sur la chaise. Je suis dans un tel état de relaxation que je n’arrive pas à bien me redresser. Mon corps se laisse aller complètement, mes bras sont ballants. Je ne cherche pas à les relever pour les poser sur mes cuisses. Ils semblent peser une tonne.
J’aime, je savoure et je me laisse porter par ce bien-être qui m’envahit de façon si chaleureuse.
A ce moment-là je ne peux m’empêcher de comparer mon corps mou et relâché à des spaghettis. Oui, oui vous avez bien lu!

Vient le moment où je dois ouvrir les yeux. Je les ouvre mais mon corps refuse de se lever. J’attends quelques minutes, j’ai le temps. Je souris à ma sophrologue.
Je la remercie pour cette séance.

Je sors dans la rue et comme après chaque séance, je marche la tête haute, le sourire aux lèvres, dotée d’un optimisme et d’un regard positif sur ce qui m’entoure et sur ce que la vie a à m’offrir chaque jour.

Je dis merci à la sophrologie de m’offrir une bulle de bien-être, de me permettre de plonger dans un monde où les petits tracas de la vie finissent par paraître insignifiants et de m’aider à m’ancrer là et maintenant.

 

Crédit Photo :  C.Jullien Photographe 



Au sujet de l'auteur

Aurélie Savre

Pratique la sophrologie...

Lire aussi :

Commenter cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});