Header ad
Header ad
Header ad
Header ad
Diabète et Sophrologie

Diabète et Sophrologie

La sophrologie est enfin de plus en plus reconnue par la médecine en tant que thérapie complémentaire. Dès le premier trimestre 2018, le Ministère des Solidarités et de la santé lancera en partenariat avec la Caisse Nationale d’Assurance Maladie un programme d’expérimentation de prévention du diabète de type 2 chez les personnes à haut risque.

Pleinement heureux d’avoir été choisi pour participer à ce programme en qualité de sophrologue.

Le diabète de type 1 est une maladie auto-immune qui apparait souvent dans l’enfance. Elle est causée par une destruction du pancréas qui ne produit plus d’insuline. Aucune prévention n’est possible pour le moment.

Le diabète de type 2, il représente environ 90 % des cas de diabète, il survient habituellement à l’âge adulte et est notamment dû à une insuffisance de production d’insuline par le pancréas et est associé au surpoids.

Le diabète en quelques chiffres

Le diabète est un véritable fléau

  • En 2016, on récence 422 millions de diabétiques dans le monde, l’OMS* prévoit que d’ici 2030 ce chiffre pourrait atteindre 592 millions de personnes.
  • Dans le monde, 1 adulte sur 12 est diabétique et 1 personne sur 2 est diabétique sans le savoir
  • Depuis 1980 le nombre de diabétiques à presque été multiplié par 4
  • Toutes les 7 secondes, 1 personne meurt du diabète dans le monde.

80% des diabètes de type 2 pourrait être évités en adoptant une alimentation saine et équilibrée et en pratiquant une activité physique régulière.

Chaque jour, 400 nouveaux cas de diabète sont diagnostiqués en France.

Guérir le diabète est une nécessité, le prévenir est capital.

Quels sont les personnes et les facteurs de risque du diabète de type 2 ?

Les causes du diabète sont multifactorielles.

Si les facteurs héréditaires sont susceptibles de prédisposer au diabète, les facteurs environnementaux ainsi que ceux liés au mode de vie sont majoritairement responsables de cette épidémie.

Surpoids, obésité, mode de vie sédentaire, hérédité, constituent des paramètres majeurs d’apparition de la maladie.

En quoi la sophrologie peut-elle apporter une aide préventive au diabète ?

Ce programme de prévention doit amener le participant à modifier ses habitudes de vie en adoptant une hygiène de vie jusqu’alors parfois délaissée.

L’accompagnement au changement est un des champs d’application de la sophrologie qui va permettre au patient de lever ses résistances pour mieux se préparer et accepter l’avenir.

Pour cela, le sophrologue va aider le patient à :

  • Libérer sa respiration pour une meilleure oxygénation de ses tissus, cellules, organes…
  • Vivre son corps positivement afin de reprendre gout à l’exercice physique
  • Pratiquer des relaxations dynamiques qui permettent de prendre conscience de son corps et de remettre en mouvement ses structures internes et externes
  • Maitriser ses pulsions alimentaires
  • Se projeter dans un avenir positif en dépassant ses peurs
  • Relâcher ses tensions et apaiser son mental
  • Améliorer sa confiance en soi et en la vie
  • Prendre conscience de ses capacités d’adaptation
  • Retrouver un sommeil harmonieux (un mauvais sommeil accroit le risque de développer un diabète)
  • Se libérer du stress provoqué par la peur de la maladie

La corrélation entre le taux de glycémie et le stress est clairement établie.

Le stress est également susceptible de provoquer des comportements alimentaires compulsifs, il pousse à la consommation de sucre en libérant des hormones connues sous le nom d’hormones glucocorticoïdes. (Étude publiée dans « Neuroscience Letter »)

La gestion du stress est donc un objectif déterminant dans la prévention du diabète de type 2.

D’autres pistes pour prévenir le diabète de type 2

Afin de prévenir le diabète de type 2, il est également conseillé de pratiquer une activité physique à intensité modérée au moins 30 minutes par jour : Soyons attentifs à saisir ces nombreuses opportunités qui s’offrent à nous chaque jour, l’activité physique peut être effectuée à tout moment de la journée.

Bougez aussi souvent que vous le pouvez, que ce soit la marche, du jardinage, l’utilisation des escaliers plutôt que l’ascenseur, faire le ménage, descendre du bus une station avant votre arrêt initialement prévu, ou faire du sport… toutes ces activités physiques sont un excellent moyen de prendre soin de votre santé et de se prémunir du diabète et de réduire significativement le risque de contracter d’autres maladies (Maladies cardiovasculaires, certains cancers, maladie d’Alzheimer…)

Une alimentation saine et équilibrée est conseillée.

  • Surveillez votre poids, soyez principalement attentifs à éviter l’accumulation de gras au niveau de l’abdomen susceptible d’entrainer une résistance à l’insuline,
  • Limitez les acides gras saturés (beurre, charcuterie, viandes grasses, viennoiseries, les -fritures, plats cuisinés…)
  • Consommez des fruits et des légumes quotidiennement. Et si ils sont bio c’est encore mieux !

Réduisez votre stress.

 

Calculer son risque à 10 ans de développer un diabète
Quel est mon risque de développer un diabète de type 2 ?
https://www.diabeclic.com/vueFindrisc.php

*OMS : Organisation Mondiale de la Santé

   

Au sujet de l'auteur

Philippe Keit

Sophrologue, DECEMO (EMDR); Therapeute Cognitif (Methode Feuerstein, Methode Raviv); Professeur de Yoga Montreuil (93)

Laire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *