Header ad
Header ad
Header ad
Header ad
Confidence de sophrologue

Confidence de sophrologue

Confidence de sophrologue… de vous à moi : Ce que j’aime par-dessus tout…

Ce que j’aime par-dessus tout en tant que sophrologue est la chance qui s’offre à moi de pouvoir observer la personne lorsque je l’invite à se détendre.

Et de mon poste d’observation, je savoure chaque fois de découvrir comment en relaxation profonde chacun parvient à se métamorphoser, tout doucement, chacun à son rythme, c’est d’autant plus perceptible au niveau du visage. Dans cette relaxation profonde, les couleurs du teint se ravivent pour laisser place le plus souvent à un sourire de force intérieure.

Que j’aime cette progression, le minois tend peu à peu à retrouver la quiétude de l’enfance .Les traits sont reposés. Ils s’affinent, c’est comme un tableau .Loin d’être figé, il vit pleinement la détente du mental.

Au fil de mes paroles, l’apaisement s’impose, prend place et demeure.

Une bulle de calme, de paix, se développe, et enveloppe l’ensemble du corps.

Alors, progressivement le visage change et la magie opère, la personne est en osmose avec sa part de mystères.

Les yeux fermés elle peut se voir simplement, ou s’imaginer dans un ailleurs qui n’appartient qu’à elle seule. Avec un peu de chance je perçois un sourire de bien-être qui nait au bord des lèvres et qui me laisse supposer qu’elle coule vers le lâcher prise. Le calme l’envahie, si quelques doutes ou incertitudes pointent leurs nez, je l’invite à les accepter, avec bienveillance c’est alors, comme une richesse naturelle le sourire revient, le mental est reparti en vacances.

Seul l’instant présent compte. Être là que pour soi, jouissance de l’ici et maintenant, le sourire est intérieur est nul doute qu’il provient du cœur.



Au sujet de l'auteur

Sylvie Cabre

Sophrologue à Emmerin (59)

Lire aussi :

1 Comment

  1. Aurélie
    Aurélie

    J’ai aimé votre témoignage car c’est exactement ce que j’imagine de la personne qui sera en face de moi lorsque je serais sophrlogue etrien que de l’imaginer cela me rend heureuse.
    Et dernièrement j’ai fait une séance de sophrlogie qui m’a fait un bien fou et j’ai senti un sourire de bien être sur mon visage lorsque j’ai visualisé le lieu où je me sens bien
    Merci pour cet article

    Répondre

Commenter cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});