Header ad
Header ad
Header ad
Header ad
2017 J-9

2017 J-9

Hier nous nous sommes offert une jolie pause sur la conscience du changement et des changements que nous avons connus en 2016… mais ça c’était hier à J-10

Aujourd’hui le 23 Décembre, nous vous proposons une pause… sophro logique !

Bye-bye sophrologique à 2016… Bonjour 2017 J-10

Se poser en soi même délicatement pour que la suite de l’histoire puisse partir de soi…

Je prends le temps de m’installer assis(e), confortablement, canapé, fauteuil, chaise ou à terre, en posture de méditation ou autrement, comme c’est bon pour moi, là. Je laisse mon corps trouver sa position de confort et commencer à se détendre petit à petit… Je prends conscience de ma tête et de mon visage en laissant tranquillement mes muscles se diriger vers la détente, puis de la même façon dans mon cou, mes épaules et mes membres supérieurs, jusqu’au bout des doigts. Ensuite je prends conscience de mon thorax, la région dorsale, la cage thoracique, la poitrine et le contenu thoracique et je m’apporte dans tout cet espace un peu plus de détente, comme cela ma parait juste et possible maintenant. Egalement dans la région lombaire et abdominale puis juste dans mon bas ventre, mon bassin et mes fessiers… je me pose… détendu(e) dans toute la partie haute de mon corps. Et tranquillement j’installe plus de détente le long de mes membres inférieurs jusque dans mes orteils. Pour prendre conscience de mon corps dans sa globalité juste posé et plus relâché.

A présent je porte mon attention sur ma respiration, inspiration… expiration… l’air qui entre… l’air qui sort… les échanges gazeux avec l’espace qui m’entoure… petit à petit je laisse ma respiration s’allonger… jusque dans mes points d’appui, comme ci je pouvais inspirer depuis mes points d’appui et expirer jusque dans mes point d’appui…

Puis je permets à ma respiration de s’allonger calmement jusque dans ma tête, pour que ma respiration s’installe entre ma tête et mes points d’appui, comme je le souhaite, comme cela me parait confortable pour moi.

Mes points d’appui représentent ma relation à la terre et ma tête en position haute fait référence à la relation que j’entretiens avec l’espace au dessus de moi, du ciel à l’univers… alors je laisse encore s’allonger la conscience de ma respiration entre ciel et terre… ou pourquoi pas des profondeurs de la terre jusque dans l’univers… juste là, parfaitement au centre de moi-même, comme un lien entre la terre et le ciel…

Je laisse là ma respiration s’établir dans mon confort, le confort de ma verticalité, sur mon axe d’équilibre entre ciel et terre… et quand c’est ok pour moi je commence à laisser ma respiration s’épaissir, se diffuser de proche en proche en largeur et en profondeur… Pour qu’au fur et à mesure je ressente ma respiration dans tout mon corps, comme si j’étais dans une grande colonne d’air… Inspire… Expire… mon tout… l’équilibre… la présence… 

Ma respiration… tout mon corps… parfaitement à sa place… entre ciel et terre… 

Je poursuis aussi longtemps que je le souhaite et puis doucement je me prépare à poursuivre les activités de la journée, en route vers la fin d’année… En remettant doucement mon corps en mouvement, m’étirant, gigotant, baillant éventuellement… 

Belle journée et soirée.

A demain pour une nouvelle sophrexpérience…

 

 



Au sujet de l'auteur

Nathalie Gueth Vallet

Sophrologue à Lyon (69) - Formatrice Sophro - Directrice de publication pour Sophromédia

Lire aussi :

2 Comments

  1. garcia dominique

    merci pour cette séance ! comme si je l’attendait . . . elle arrive en cadeau, en fin d’année elle met en douceur chaque chose a sa place intérieurement et avec mes proches ! merveilleuses fêtes a tous

    Répondre

Commenter cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});